Je dors mal: Et si vous essayiez la sophrologie?

Saviez-vous que nous passions 1/3 de notre vie à dormir ?! Le sommeil, ce phénomène inconscient est vital. C’est dans les bras de Morphée que nous récupérons physiquement, psychiquement, nerveusement et intellectuellement. D’où l’importance de bien dormir.   La sophrologie propose des outils pertinents pour répondre à ce besoin.

.

Le sommeil en quelques chiffres:

  • Nous passons 1/3 de notre vie à dormir soit 35 à 30 ans.
  • Nous passons 5 à 6 ans à rêver.
  • Une personne sur 4 se plaint d’un mauvais sommeil (à l’échelle mondiale).
  • Ces 50 dernières années nous avons perdu presque 2 heures de sommeil.
  • Notre nuit est composée de 4 à 6 cycles de 1 à 2 heures chacun.
  • Les besoins de sommeil varient entre 5 à 10h avec une moyenne de 7 et 8 heures par nuits.
  • Les troubles du sommeil concernent 40 % de la population française.

 

Les mécanismes du sommeil

Le sommeil est dirigé par notre horloge biologique, située au milieu de notre cerveau. C’est elle qui  régule tous les rythmes du corps (Cardiaques, hormonaux, de température, d’alimentation… ) Cette horloge interne se règle d’elle-même lorsque nous sommes en contact avec de la lumière, et que nous réalisons des activités sociales (manger, aller au travail, loisirs…). Elle est le chef d’orchestre de nos  2 grands réseaux nerveux : le premier réseau qui active puis inhibe l’éveil et le second qui à l’inverse active puis inhibe le sommeil.

Une nuit est une succession de cycles comme illustré ci dessous. Pour la petite anecdote, à la fin de chaque cycle existe un état de latence pendant lequel on se réveille sans forcément s’en rappeler le lendemain matin!

Les cycles du sommeil et la sophrologie

Les troubles du sommeil

Les troubles du sommeil concernent ¼ de la population mondiale, 40% des Français estiment mal dormir. Un chiffre en hausse qui permet de se sentir moins seul!

On parle de troubles du sommeil à partir du moment où notre phase d’éveil, c’est  dire notre journée, en est impactée de manière négative (fatigue, irritabilité, stress …).

Il en existe plusieurs, le plus rependu étant l’insomnie. Elle se caractérise par une difficulté à s’endormir ou à des réveils nocturnes aux alentours de 2-3 heures du matin sans pouvoir se rendormir. Les symptômes d’insomnies  sont les suivants :

  • Vous mettez beaucoup de temps à vous endormir
  • Vous vous réveillez en plein nuit
  • Vous êtes épuisé le lendemain
  • Vous souffrez de ces troubles depuis déjà 3 mois
  • Vous avez vu apparaître d’autres troubles tels : irritabilité, prise de poids, mauvaise mémoire, trouble de la vigilence, et fatigue bien sûr.

Avant de consulter un sophrologue, veillez à alerter votre médecin car les causes peuvent être multiples. Stress, anxiété, dépression, mais aussi des soucis de santé, une mauvaise hygiène de vie, la prise de médicaments ou autres substances… peuvent générer ces insomnies.

D’autres troubles du sommeil existent, même s’ils sont moins rependus. Ainsi vous pouvez souffrir d’apnée du sommeil, du syndrome d’impatience des membres inférieurs,  de bruxisme, d’hypersomnie, ou de dépression. Encore une fois une consultation médicale est nécessaire au préalable.

Illustration Je dors mal: et si vous essayiez la sophrologie

Je dors mal, comment la sophrologie peut-elle m’aider ?

Les troubles du sommeil ne sont pas irréversibles et heureusement! Choisir de se faire accompagner par un sophrologue pour traiter les troubles est tout à fait pertinent.  La sophrologie propose des outils pour :

  • Apprendre à gérer son stress. Le sommeil se prépare dès le réveil. Si vous êtes stressé tout au long de la journée, votre équilibre hormonal est modifié et les hormones permettant l’inhibition de l’éveil et l’activation du sommeil ne seront pas sécrétées normalement. Ce stress peut générer un véritable cercle vicieux  : je suis stressé alors je dors mal, je dors mal alors je suis encore plus stressé, et ainsi de suite. Le sophrologue vous apprend à gérer ce stress et aussi à vous relaxer, pour améliorer la qualité de vos nuits.
  • Apprendre à se connaître et à respecter son rythme. Pourquoi vouloir se caler sur le rythme de votre conjoint s’il n’a besoin que de 6 heures de sommeil et vous de 8h ? Les outils que propose la sophrologie permettent de prendre de conscience de vos rythmes personnels pour mieux les respecter. Ils vous permettent également de lâcher prise sur le besoin de faire comme les autres.
  • Positiver le moment d’aller dormir. Pour des personnes qui souffrent d’insomnie, tout ce qui rappelle le sommeil peut devenir stressant ou anxiogène. La simple pensée d’aller se coucher, d’entrer dans sa chambre, de parler de son lit ou de penser au réveil (qui sera perçu comme « forcément difficile »)… Par le biais de la respiration, ou d’évocations d’images positives associées au sommeil, les pensées parasites laisseront place à des pensées beaucoup plus sereines, favorisant un sommeil récupérateur.

 

  • Apprendre à jouer avec les rythmes d’une journée. Notre niveau de vigilance n’est pas linéaire pendant la journée. Souvent associée à la digestion, la période de 14H à 15H est aussi liée à une baisse de vigilance naturelle. Ainsi, vous pouvez apprendre à faire une sieste flash, ou une petite récupération afin de respecter ce creux de vigilance naturel. N’ayant pas forcé sur le système d’éveil, il saura laisser place au système du sommeil plus facilement.

 

  • Apprendre à écouter son corps. Le corps sait beaucoup de choses que le mental ne cesse d’occulter. Vous reconnecter à vos sensations peut vous permettre de mieux repérer les signaux relatifs à l’arrivée du sommeil, à mieux vous connecter à vos propres rythmes.

Un sophrologue vous proposera des outils simples, concrets et personnalisés à mettre en place dans votre quotidien pour en venir à bout de vos troubles du sommeil. Si ce dernier représente 1/3 de notre vie et au vu de l’impact qu’il a sur les 2/3 restants, autant lui accorder un peu d’attention et en profiter pour rêver un peu plus longtemps!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *