La sophrologie:

Histoire, influences, et champs d’application

Histoire de la sophrologie en bref

 

Etymologiquement, le mot sophrologie se décompose en 3 parties: SOS – PHREN – LOGOS.

SOS renvoie à un être sain, à un état harmonieux et équilibré.

PHREN renvoie à l’esprit, la conscience.

LOGOS renvoie au discours, à l’étude.

En 1960, alors qu’il est neuropsychiatre en milieu hospitalier à Madrid, Alphonse CAYCEDO se pose la question « Puis-je connaître la conscience Harmonieuse? », de ses recherches autour de cette question il crée la Sophrologie.

 

A son époque, les moyens de soigner les troubles psychiatriques en milieu hospitalier se résumaient à des chocs électriques ou encore à des comas induis par injections d’insuline. Sa recherche s’est alors portée sur d’autres moyens permettant de modifier les états de conscience sans avoir recours à ces méthodes agressives. Des moyens plus respectueux de la personne, qui puisse être adapté à chaque patient, chacun étant unique.

 

Influences

Alphonso CAYCEDO s’est inspiré de diverses méthodes déjà existantes.

Des méthodes occidentales:

  • L’hypnose thérapeutique
  • La relaxation progressive de Jacobson
  • Le training autogène de Shultz
  • La phénoménologie d’Hüsserl

Il a également effectués un voyage de plus de 2 ans à la rencontre des méthodes Orientales.

  • Le yoga (Yoga Intégral de Sri Aurobindo)
  • Le Tummo, forme de méditation bouddhique tibétaine
  • Le Zazen, méditation Japonaise

La sophrologie actuelle est donc le résultat de ses recherches et inspirations à mi chemin entre l’occident et l’orient.

 

La sophrologie aujourd’hui

Au départ utilisée dans le milieu médical pur, la sophrologie s’est ouverte au milieu social vers la fin des années 70. C’est d’ailleurs son principal milieu d’application actuel. Elle est aujourd’hui très pratiquée en prévention et amélioration de la santé, dans le domaine sportif, en pédagogie…

Dans sa quête de la conscience en harmonie, Alphonso CAYCEDO aura développé 12 relaxations dynamiques, dont seules les 4 premières sont couramment utilisées. A ces Relaxations dynamiques se sont ajoutées des nombreuses techniques spécifiques pratiquées en séances individuelles.

A noter que malgré les nombreuses techniques et méthodes existant en sophrologie, nous privilégierons toujours la répétition des plus simples… Parce que c’est bien dans la répétition que nous mettons en place les mauvaises habitudes, mais aussi , et surtout les bonnes!

 

Les domaines et champs d’application de la sophrologie

Il existe 2 domaines principaux d’application de la sophrologie:

  • Médical

Domaine réservé aux professionnels de la santé. Cette application de la sophrologie sera faite en complément d’autres compétences médicales. Les sophrologues habilités auront un double casquette: Sophrologue et Médecin généraliste / Kinésithérapeute / Sage femme / Infirmier… Ainsi, la sophrologie ne se substitue pas à un accompagnement médical mais vient en complément.

  • Socioprophylactique

Ce domaine très large englobe le domaine du sport, de l’éducation, de la prévention et promotion de la santé en général.

Pratiquer la sophrologie permettra par exemple:

Aux sportifs de se préparer mentalement à des compétitions, à améliorer leurs performances, à gagner en motivation…

Aux employés d’une entreprise à mieux gérer le stress, la prise de parole en public, renforcer la cohésion d’une équipe…

A de futurs parents à se préparer à la parentalité.

Aux enfants et étudiants à se préparer des examens, gérer leur stress, être plus concentré, mieux mémoriser, se préparer à la vie active, …

A toute personne souffrant de troubles du sommeil, de douleurs, de stress ou d’anxiété chronique, de dépendances (alcool, tabac, drogues, sucre…), de surpoids et désirant donc perdre du poids,…

Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive.