Comment  reprendre confiance en soi avec la sophrologie?

 

Ne vous êtes-vous jamais dit que vous aimeriez oser d’avantage ? Que vous n’avez jamais fait ceci ou cela parce que vous n’y « arriverez jamais »? Ou n’avez-vous jamais été en admiration devant cette personne qui dégage un « quelque  chose » qui la rend si sûre d’elle ?

La confiance en soi serait cette capacité à oser, oser être soi, pleinement, sans se soucier de ce que les autres peuvent penser, sans avoir peur de sortir des sentiers battus.

 

La confiance en soi c’est quoi ?

La confiance en soi n’est pas un concept à part entière mais un modèle de comportement humain qui englobe plusieurs concepts psychologiques.

  • L’auto efficacité. C’est la capacité à reconnaître que l’on est compétant dans un ou plusieurs domaines. Cette capacité peut venir du fait de s’être déjà retrouvé dans une situation semblable et d’y avoir fait face avec succès (ex : j’ai déjà réussi à passer un examen de cette matière avec succès et je maîtrise le sujet). C’est aussi la capacité à estimer que dans une nouvelle situation, nos compétences acquises pourront être appliquées. Chez les animaux par exemple, un cheval a une estimation de ses propres capacités à franchir ou non un obstacle ce qui est essentiel à sa survie.

 

  • L’estime de soi. C’est la valeur que l’on s’accorde. L’estime de soi est en lien avec nos valeurs personnelles et notre capacité à mener une vie en accord avec celles-ci. Si nos valeurs sont le respect et l’entraide et que nous aidons quelqu’un d’une manière ou d’une autre, nous augmenterons notre estime de nous-même, car nous serons en harmonie avec nos valeurs personnelles. Si au contraire, nous passions à côté de quelqu’un dans le besoin sans l’aider pour une quelconque raison, nous abîmerions notre estime pour nous-même, avec l’impression de ne pas être la personne que nous souhaiterions être dans ce monde.

 

  • Le concept de soi. C’est l’identité que l’on s’est construit, ce que l’on sait de qui nous sommes.

 

SI nous savons ou que nous estimons avoir les compétences pour faire face à une situation donnée, qu’en plus  nous avons une bonne estime de nous-même, et que nous nous connaissons bien, alors il n’y a aucun doute sur le fait que vous ayez confiance en nous même.

 

D’où vient la confiance en soi ?

 

La confiance en soi peut être innée bien que la plupart du temps elle soit liée à notre histoire et notamment à notre éducation. Des études ont montré qu’une éducation positive, soulignant les capacités de l’enfant plutôt que ses points faibles, était un facteur essentiel au développement de la confiance en soi. En remarquant ce pour quoi nos enfants sont doués, en leur donnant confiance en leurs compétences, les enfants apprennent à se connaître, à avoir confiance en leurs points forts et à apprendre à se valoriser. Ainsi ils ne se focalisent pas sur ce qui ne va pas mais sur ce qui va.

Cette éducation positive permet à l’enfant de développer son Locus interne. Le locus c’est l’espace dans lequel nous percevons que nous pouvons faire des choix pour nous-mêmes dans notre vie. Ainsi si l’enfant développe un locus interne, il intégrera que cet espace de liberté est à l’intérieur de lui-même et que lui seul peut contrôler sa vie. A l’inverse, un locus externe implique qu’il intégrera que l’on fait de choix pour lui, sur lequel il n’a pas de pouvoir, qu’il est soumis aux événements extérieurs et aux aléas de la vie. Ainsi, l’enfant qui intègre qu’il est autonome et responsable de sa vie aura plus confiance en lui-même.

Au-delà de l’éducation positive, la capacité à gérer ses émotions est un facteur du développement de la confiance en soi. Cette gestion des émotions peut être innée mais peut aussi s’acquérir au cours d’une vie. Elle implique non pas un refoulement de ce qui se passe en nous mais une acceptation, un accueil de ce qui s’y passe.

Un exemple assez parlant serait celle d’une personne soumise à sa peur de l’échec. Cette personne pourra ne pas se présenter à un examen de peur de ne pas le réussir. Ainsi cela aura un impact sur son estime d’elle-même et sur sa confiance en elle-même.

Il existe d’autres facteurs favorisant la prise de confiance en soi, mais ce qu’il faut surtout retenir c’est que la confiance en soi peut se (re)trouver à n’importe quel moment de notre vie. Pour cela la sophrologie peut être d’une aide précieuse.

En quoi la sophrologie peut-elle m’aider à retrouver confiance en moi ?

 

Par le retour au corps et aux sensations, à l’instant présent, nous apprenons à nous redécouvrir et à développer le concept de Soi.  Nous nous plaçons comme des spectateurs de nos phénomènes physiques et psychiques, ainsi nous découvrons comment nous réagissons dans notre environnement. Nous repérons plus facilement nos ressources, nos qualités, nos compétences, et nous pouvons nous appuyer sur celles-ci pour mener à bien nos projets. Nous commençons par découvrir nos ressources pour ensuite pouvoir les développer et les renforcer.

 

Apprendre à gérer nos émotions. En nous plaçant comme spectateurs des phénomènes physiques, nous explorons la dimension physique des émotions. Nous avons souvent tendance à mettre en place un système d’éviction de l’émotion par une réaction inappropriée à la situation. Par exemple, si j’ai peur des araignées et que j’en vois une, j’ai peut-être comme réaction de partir en courant et en criant. Cette réaction est inappropriée par rapport à la situation mais permet une décharge émotionnelle. En apprenant à rester avec notre émotion et en la laissant vivre en nous, nous apprenons à mieux nous connaître et à nous familiariser avec elle pour ainsi mieux l’accueillir. Nous devenons ainsi plus résistants aux émotions négatives, et nous ne nous laissons plus envahir, cette maîtrise nous permet de gagner confiance en nous-mêmes.

 

La sophrologie permet de redécouvrir qui nous sommes et ainsi développer le concept de soi. En même temps elle nous permet d’être à l’écoute de nous-même et d’être plus au clair avec nos Valeurs. Ainsi nous pouvons développer une vie en accord avec celles-ci et renforcer notre estime de nous-mêmes. Enfin se redécouvrir et apprendre à gérer ses émotions permet de développer son auto efficacité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *